Voyage sur mesure au Vietnam

     

Chaque image de billets Vietnam – sa signification

Sur les billets vietnamiens apparaissent, côté pile, des monuments historiques, des sites touristiques et quelques-unes des grandes réalisations du pays. Décryptage de ces illustrations qui attisent la curiosité des touristes.

La tour de la pagode Phô Minh

Le billet de 100 dôngs est à l’effigie de la tour de la pagode Phô Minh, située dans la ville de Nam Dinh (Nord). Le site est réputé pour son chaudron géant, connu sous le nom de Phô Minh donc, l’un des quatre trésors nationaux du Vietnam avec la statue de Maitreya en bronze de 20 m de haut érigée dans la pagode Quynh Lâm (province de Quang Ninh), la tour à 12 étages de la pagode Bao Thiên (Hanoi) et la cloche en bronze Quy Diên dans la pagode à Pilier unique (Hanoi).

L’agriculture du Vietnam 

VietnamAu Vietnam, près de 70% de la population vit encore à la campagne et pratique l’agriculture. Ce secteur, essentiel pour l’économie, est représenté sur le billet de 200 dôngs par l’image d’un tracteur labourant un champ aux côtés d’agriculteurs. Ce billet, à l’instar de celui de 100 dôngs, a disparu de la circulation en raison de sa valeur aujourd’hui dérisoire.

Le port de Hai Phong

Le billet de 500 dôngs montre l’image du port de Hai Phong (Nord), le 2e plus important du Vietnam. Ce port international se trouve à cheval sur les deux arrondissements de Hông Bàng et de Ngô Quyên dans la ville de Hai Phong.

Le Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre)

Le billet de 1.000 dôngs met en scène des personnes travaillant à dos d’éléphant pour  exploiter du bois dans la jungle du Tây Nguyên. Cette activité est de nos jours illégale, tout comme la chasse à l’éléphant. Les autorités locales ont d’ailleurs bien des difficultés à faire respecter ces interdictions.

L’usine de textile de Nam Dinh

Concernant le billet de 2.000 dôngs, on découvre des ouvrières travaillant à l’usine textile de Nam Dinh, dans la province éponyme, au Nord du Vietnam. Il faut savoir que Nam Dinh était l’un des plus grands centres de textile de l’ex-Indochine.

La centrale hydraulique de Tri An

Le billet de 5.000 dôngs arbore l’image de la centrale hydraulique de Tri An, province de Dông Nai (Sud). Mise en service en 1991, Tri An a été construite avec le concours financier et technologique de l’ex-URSS. Cette usine fournit non seulement de l’électricité au réseau national, mais aussi assure l’alimentation en eau à la fois par les habitants et l’agricuture. Elle joue également un rôle important dans la régulation des crues et l’infiltration de l’eau salée dans les terres.

Le gisement de Bach Hô

Sur le billet de 10.000 dôngs, on retrouve le gisement pétrolier de Bach Hô (Tigre blanc). Ce dernier se situe à 145 km au large des côtes de Vung Tàu (province de Bà Ria-Vung Tàu, Sud). Actuellement, Bach Hô fournit une importante part de l’or noir vietnamien et contribue significativement au développement de l’économie nationale.

Le pont-pagode Câu

L’un des monuments les plus intéressants au Vietnam est certainement le pont-pagode japonais (Chùa Câu), dans l’ancienne cité de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Selon la légende, il aurait été construit en 1593 pour relier les quartiers habités par les communautés chinoise et japonaise. Chaque extrémité est gardée de part et d’autre par un couple de statues représentant des chiens  et des singes. De plus, de nombreuses maisons sont construites avec un bois noir très dur, le jaquier, réputé inaltérable. À découvrir sur le billet de 20.000 dôngs.

L’embarcadère de Nghinh Luong Dinh et le pavillon de Phu Van Lâu

Voyagesviet TravelPrésents sur le billet de 50.000 dôngs, l’embarcadère de Nghinh Luong Dinh et le pavillon de Phu Van Lâu sont deux ouvrages construits sous le règne des Nguyên (1802-1945) dans l’ancienne capitale Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre). Le pavillon Phu Van Lâu est le lieu où le roi se reposait pour admirer la beauté du paysage. Quant à l’embarcadère de Nghinh Luong Dinh, c’est ici que sa Majesté descendait du bateau du Dragon pour se promener le long des berges de la Rivière des Parfums.

Le Temple de la littérature Van Miêu- Quôc Tu Giam

L’illustration du billet de 100.000 dôngs est d’une grande portée symbolique, avec le Temple de la Littérature, construit en 1070, à Hanoi. Source de fierté, c’est la haute première université nationale construite en 1076 sous la dynastie des Ly (1010-1225). Le roi Lê Thanh Tông (1460-1497) ordonna en 1482 la construction de stèles en pierre portant les noms et le lieu de naissance des premiers lauréats des concours mandarinaux organisés depuis 1442. Entre 1442 et 1779, 124 concours de doctorat ont été organisés, mais seulement 82 ont été conservés au Van Miêu-Quôc Tu Giam. Les stèles étaient érigées sur le dos de tortues en pierre, symbolisant la longévité. Aujourd’hui, le Temple de la Littérature Van Miêu-Quôc Tu Giam figure dans la liste des 23 monuments historiques nationaux spéciaux.

La baie de Ha Long

La baie de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord), figure sur le billet de 200.000 dôngs. Plus précisément l’îlot de Dinh Huong, situé au cœur du site. Ce bloc de pierre est considéré comme une offrande dédiée au Créateur. La baie de Ha Long est une étendue d’eau d’environ 1.500 km² située dans la province de Quang Ninh, dans le golfe du Tonkin, à environ 170 km à l’est de Hanoi. Elle possède 120 kilomètres de côtes. Ses 1.969 îles karstiques lui ont valu d’être inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994, avec une extension en 2000. Il s’agit de l’une des principales attractions touristiques du Vietnam.

La maison paternelle du Président Hô Chi Minh

Conclusion de ce tour d’horizon avec le dernier-né des billets vietnamiens. Le 500.000 dôngs, de couleur bleue, est orné de la maison natale du Président Hô Chi Minh dans le village de Kim Liên, district de Nam Dàn, province centrale de Nghê An. C’est une chaumière faite en bois et en bambou. À l’intérieur, on retrouve les objets usuels et communs à toutes familles paysannes : lit surmonté d’une simple natte, grabat en bambou, hamac, autel, etc.

VOYAGE VIETNAM AVEC VOYAGESVIET TRAVELGUIDE INDEPENDANT FRANCOPHONE AU VIETNAM