Voyage sur mesure au Vietnam

     

La plus belle femme du monde au Vietnam

 

La rameuse de plus de 70 ans cachant son visage par réflexe dans la photo prise en 2001 par le photographe français Réhahn Croquevielle est devenue mondialement connue. Le cliché de cette personne, dénommée Bùi Thi Xong, a été publié dans le Los Angeles Times le 1er décembre 2014, avec comme légende : «La plus belle vieille femme du monde».
La dame de Hôi An fait aussi la couverture du premier ouvrage de Réhahn Croquevielle, intitulé «Vietnam, mosaïque de contrastes» (Vietnam, Mosaic of Contrasts), un ouvrage comprenant 150 photos sorti en janvier 2014, où l’on peut découvrir un Vietnam sous un angle très original.

Mme Xong vit à Câm Nam, ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Réhahn Croquevielle l’a rencontrée en 2001 alors qu’elle ramait sur la rivière Hoài et l’a prise en photo.

L’incroyable histoire d’une dame vietnamienne devenue une figure emblématique du pays. Elle ne savait sûrement pas ce jour-là que cette photo allait changer sa vie. Femme timide et pauvre, elle cacha son visage par réflexe. Réhahn a utilisé ce portrait pour la couverture de son livre parce que pour lui, il représentait la joie de vivre malgré la vieillesse et la pauvreté.

Le photographe avait promis à la dame que si son livre se vendait bien, il lui achèterait un nouveau bateau. Chose promise, chose due. Mme Xong est apparue cinq fois à la télévision et, avec son nouveau bateau, elle transporte les touristes.

Un passionné du Vietnam

Né en 1979 en Normandie (France), Réhahn Croquevielle a toujours vécu avec une passion pour le voyage et la photographie. Il a voyagé sept ans autour du Vietnam avec sa moto. Son livre est un journal de voyage, avec des photos de Vietnamiens, des scènes de vie…

Le photographe français a confié qu’il aimait à prendre des photos de personnes âgées qui cachent souvent leur bouche quand elles rient.

Dans ses photos, les sourires sont souvent timidement cachés par les mains. Réhahn les appelle les «sourires cachés». Au cours de ses voyages, il a remarqué que beaucoup de gens ont l’habitude de couvrir leur bouche lorsqu’ils font face à l’objectif. Il suppose que c’est par pudeur ou politesse, en tout cas c’est une marque d’élégance.

Les Vietnamiens ont été classés parmi les gens les plus heureux dans le monde et Réhahn est là pour témoigner de cette vérité.

Réhahn a été listé à la 4e place dans le top 10 des meilleurs photographes de voyages sur boredpanda.com en décembre 2014, aux côtés d’autres photographes de renommés internationales.