Voyage sur mesure au Vietnam

     

Les villages au Vietnam à visiter

 

 

Si vous voulez échapper à l’agitation de la vie citadine pour retrouver la tranquillité et l’air pur, rien de mieux que de mettre le cap vers un village de caractère. Le Vietnam en regorge, et en voici une petite sélection.

 

Cua Van à Quang Ninh

Cua VanD’abord, allons à Cua Van. Il s’agit d’un village de pêcheurs de la baie de Ha Long (province de Quang Ninh, Nord). Situé à 20 kilomètres de l’embarcadère des bateaux touristiques et entouré par les fameux pitons calcaires qui font la renommée de la baie, Cua Van est entré dans la liste des onze plus beaux villages du monde selon le magazine Huffington Post. Il est composé de maisons flottantes reliées entre elles par de petits ponts. On retrouve en dessous des cages d’où sont élevés des poissons. Sans doute, c’est cette vie simple et l’hospitalité de ses habitants qui séduisent les touristes.

Outre la visite du village, les touristes peuvent s’adonner à la pêche nocturne aux calamars. Il est également possible de passer une nuit chez l’habitant et de goûter aux spécialités de la mer.

 

Trà Quê à Quang Nam

Tra queTrà Quê est un charmant petit village situé à 3 km du centre de l’ancienne cité de Hôi An (province de Quang Nam, Centre). Il est surnommé le «village des légumes», car une grande partie de ses habitants s’est tournée vers le maraîchage.

On y cultive plus de 20 types de légumes et d’herbes aroma-tiques utilisés dans les plats  traditionnels de Hôi An tels que cao lâu (nouilles de Hôi An), nem Tam huu (rouleaux de printemps) ou banh xèo (crêpes fourrées).

Les touristes sont souvent fascinés par les méthodes des agriculteurs locaux, où tout se fait à la main, ou presque. Les voyagistes proposent des tours «Dans la peau d’un paysan» où ils peuvent conduire un buffle, bêcher ou transporter de l’eau comme de vrais agriculteurs vietnamiens.

Selon les cultivateurs, les légumes de Trà Quê doivent leur saveur à la qualité du sol, rendu fertile par des engrais fabriqués à partir d’algues.

 

Cù Lân à Lâm Dông

Cu LanLe village de Cù Lân est une zone d’écotourisme située à environ 20 km de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), dans une vallée de 30 ha cernée de pinèdes.

Cù Lân signifie «loris», nom d’un petit primate qui vit dans la région. Les visiteurs peuvent découvrir à cheval ou à vélo le village et ses environs.
Mais beaucoup optent pour la marche à pied afin de profiter pleinement de la nature.

Sur le chemin pavé serpentant à flanc de colline, on peut voir en contrebas un hameau paisible de l’ethnie minoritaire K’ho. Situé dans une zone plane, il est considéré comme le «cœur» du village de Cù Lân. Ses rangées de maisons sur pilotis lui donnent un air très traditionnel.

Hàm Ninh à Kiên Giang

 

Ham NinhSitué à 20 km au nord-est du bourg de Duong Dông, district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud), le village de Hàm Ninh est réputé pour ses paysages à couper le souffle et la vie quotidienne paisible de pêcheurs locaux.
Les journées chaudes d’été, les visiteurs seront certainement tentés de plonger dans l’eau fraîche parmi les algues et les poissons. En outre, ils pourront déguster des spécialités locales comme la spiruline et le champignon Tràm.

 

 

Duong Lâm à Hanoi

Duong LamSitué à 50 km à l’ouest de la capitale, le village de Duong Lâm est classé patrimoine historique national en raison de son architecture exceptionnelle et de son ancienneté.

Duong Lâm est l’unique localité du Nord du Vietnam à être demeurée quasiment intacte. Elle concentre tous les éléments d’un village traditionnel typique. Plus de 900 anciennes maisons sont toujours debout. Parmi elles, 30 ont 200 ans et une a 400 ans. Duong Lâm est le premier village à avoir été reconnu, en 2005, «patrimoine historique national»