Vân Long – Baie Halong terretre

La réserve naturelle submergée de Vân Long, dans le district de Gia Viên, province de Ninh Binh (Nord), détient deux records nationaux : «Site comptant le plus de langurs de Delacour», une espèce de singe en extinction, et «Site au plus beau paysage en pain de sucre».

Située à 90 km au sud de Hanoi, Vân Long est la plus grande réserve naturelle submergée du Nord du Vietnam avec ses plus de 3.000 hectares. Les barques en bambou tressé se faufilent entre les roseaux. Sous l’eau, les algues et autres plantes aquatiques ondulent au rythme des rames.

Vân Long est surnommée «la baie sans vagues». L’eau y est tranquille, tel un miroir géant qui reflète montagnes et nuages. Le site abrite un millier de grottes, chacune possédant sa propre légende. Montrant une falaise abrupte, Dô Thi Thêu, qui exerce la profession de rameuse, précise : «D’ici, on peut voir clairement les lignes en relief sur la falaise qui ressemblent à des traces laissées par les griffes d’un chat depuis le sommet jusqu’au pied de la montagne. Cette falaise est inscrite dans le Livre des records du Vietnam comme faisant partie du +plus beau paysage en pain de sucre+ du pays».

Des dessins vieux de plusieurs siècles ont aussi été découverts sur les falaises de Vân Long. Trân Xuân Quang, chef du comité de gestion de la réserve, souligne : «Sur la falaise du mont Cua Chua, les scientifiques ont découvert des dessins. En temps normal, ils ne sont pas très clairs, mais lorsqu’on y verse de l’eau, on voit apparaître des dessins d’hommes, de femmes, des idéogrammes. C’est une énigme que les scientifiques et les archéologues essaient de résoudre».

Une grande biodiversité

Les amoureux de la nature ne seront pas déçus en allant à Vân Long. Le site abrite en effet une grande biodiversité, avec 457 espèces végétales dont huit sont dans le Livre Rouge du Vietnam, et 39 espèces animales, dont 12 rarissimes. Une centaine d’espèces d’oiseaux cohabitent en ces lieux. Au crépuscule, des volées d’oiseaux se dirigent en direction des marais et des rizières à la recherche de nourriture.

 

Vân Long possède également de nombreuses et belles grottes comme celle du poisson de la tortue, outre ces fameux pains de sucre qui se comptent par centaines et dont beaucoup ont leur propre nom, tels ceux de Mèo Cào, Nghiên, Voi Dung, Mô Côi, Hom Sach, Da Bàn, Cô Tiên… Bien des légendes sont attachées à ces sites, comme la grotte Ca (Poisson) par exemple: on raconte que, au pied du mont Hoàng Quyên, un pêcheur attrapa un jour un poisson si grand que trois personnes ne pouvaient le soulever, de sorte qu’il dût rester là, et c’est ainsi que cette grotte fut nommée Ca (Poisson). Aujourd’hui encore, nombre d’espèces de poissons vivent dans ce cadre impressionnant, une magnifique grotte de 250 m de profondeur avec des stalactites et stalagmites vieilles de centaines de millions d’années.

Mais la vraie star de Vân Long est le langur de Delacour, un singe qui est inscrit depuis l’an 2000 sur la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde. Cette espèce n’existe plus qu’au Nord du Vietnam et une bonne quarantaine d’individus ont élu domicile à Vân Long. Trân Xuân Quang : «Vân Long est parmi les endroits qui comptent le plus de langurs de Delacour au Vietnam. On les voit même lorsqu’on se promène en barque. Le groupe le plus important se trouve sur le mont Hoàng Quyên. Tôt le matin et l’après-midi, on peut les voir manger ou s’amuser».

Cette réserve naturelle submergée accueille chaque année de nombreux touristes domestiques comme étrangers. La saison idéale va de mai à septembre.