Dents noires chez les Vietnamiens

La tradition du laquage des dents est entrée au Vietnam depuis des millénaires. Cette pratique devait protéger de la mauvaise haleine et des caries mais elle faisait aussi partie intégrante des critères de beauté traditionnels aussi bien pour les hommes que pour les femmes.Pendant au moins trois millénaires au Vietnam (et ailleurs en Asie orientale), beaucoup d’hommes et de femmes se sont fait noircir les dents de façon irréversible. Cette pratique a toujours été plus répandue dans le nord et le centre du Vietnam et chez les ethnies montagnardes. En 1938, le chercheur français Pierre Huard estimait que 80 % des paysans dans le « Nord-Vietnam » avaient encore les dents « laquées ».Le laquage était au départ pratiqué par les gens de la noblesse et de la bourgeoisie. Il se faisait dès 15 ans après la perte de toutes les dents de lait. La pratique des dents noires chez les Vietnamiens se démocratise ensuite puis se restreint chez les femmes. Il disparaitra progressivement à partir de la colonisation pour s’éteindre dans les années 50. Aujourd’hui, il reste quelques irréductibles

Pourquoi laquait-on le dents ?

La raison la plus simple et la plus subjective, c’est qu’on le trouvait beau, surtout chez les femmes, comme témoigne la citation d’une chanson populaire donnée en titre plus haut.
● Selon la croyance populaire, cela préservait les dents de caries, (possible, mais très contestable, surtout vu qu’il fallait décaper l’émail des dents afin de d’y appliquer la laque).
● Il y a des théories reliées au mâchage de bétel, pratique vaguement liée à celle de laquage des dents  : la décoloration des dents effectuée par ce léger stimulant serait dissimulée par le laquage, ou bien le laquage rappellerait cette décoloration, signe de prestige social.
S’agit-il vraiment de la laque ?

Alors là, vous nous en posez une bonne : en réalité, il n’y a pas de manière unique de se noircir les dents : chaque région, chaque ethnie s’y prend à sa manière avec les moyens à sa disposition ; mais le principe d’application d’un vernis quelconque sur des dents préalablement décapées demeure identique.

Pendant presque un mois, les étapes du laquage des dents doivent être respectées scrupuleusement pour obtenir des dents noires chez les Vietnamiens et brillantes “comme le noyau de la pomme-cannelle”. Le noircissement doit être entretenu tous les 2/3 ans et est irréversible !!!

Une petite anecdote:

À l’époque de la colonisation française, un officier militaire vietnamien est invité à un dîner dansant. A la fin de la soirée, l’un de ses confrères français, l’œil brillant, lui demande :
– « Alors, mon vieux, comment trouvez-vous nos femmes françaises ? » L’officier vietnamien incline la tête, esquisse un léger sourire et répond :
– « Elles sont très belles… Mais leurs dents sont aussi blanches que celles des chiennes ! »

Si vous souhaitez découvrir les ethnies qui se font encore laquer leurs dents, n’hésitez pas à nous contacter – Voyagesviet Travel – Agence de voyage locale au Vietnam – qui est toujours à vos écoutes pour vous aider à faire un voyage inoubliable au Vietnam